Dañserien Bro Klegereg

Cléguerec

Morbihan

1ère catégorie

 

 

 danserien-bro-klegereg-cleguerec-danse-spectacle-breizh

 Historique

Le groupe fut fondé en 1991. Dès leur arrivée dans le monde de la danse bretonne, les danseurs du Pays de Cléguérec se sont imposés sans coup férir dans les concours, tant pour leurs prestations traditionnelles que pour leur partie scénique.

On les appelle aussi les Danseurs du Pays "Chistr Per" (le cidre de poire), spécialité locale. Ils font la démonstration qu'en quelques années, animés par la volonté farouche d'être les acteurs vivants de la culture traditionnelle, ils ont su, à force de travail et de persévérance, atteindre un niveau exceptionnel.

Le nom en breton "Dañserien Bro Klegereg" signifie "les danseurs du pays de Clégerec". 

Costumes

Les communes de port des vêtements sont nombreuses dns le Pays de Pontivy  : Pontivy - Cléguérec - Malguénac - Gueltas - Le Sourn - Melrand (pour les hommes uniquement) - Bieuzy - Kergrist - Neuillac - Noyal-Pontivy - Croixhanvec - St Gonnery - St Gérand - St Gouvry - Kerfourn - St Thuriau  et les époques de porty des vêtements varient de 1850 à 1945.

Les vêtements masculins sont caractérisés par un costume en drap de laine blanc (d'où l'appelation des moutons blancs) et boutons métal à motifs étoilés.

Les vêtements féminins par une robe noire ornée de velours noirs dans le bas de la jupe et sur le bustier (longueurs selon les époques), tablier à bavette et coiffe blanche (longueurs selon les époques).

 

Spectacle de l'année 2014

Maen kurun keranroué
Une chose est sûre, un objet céleste est tombé. Le phénomène bruyant, a illuminé le ciel du pays vannetais. Sa zone de chute : Keranroué en Cléguérec. Quant aux
témoignages, ils divergent quelque peu. Guy, le fier à bras rapporte, qu’il a rassuré toute la population apeurée en domptant le phénomène. Jean l’illuminé assure
que des femmes en blanc l’y ont envoûté. Le retour de noce de Jeanne, a trouvé ce phénomène bien hilarant. Quant à « la mission offi cielle des phénomènes
célestes », elle cherche encore…
Biskoazh n’am eus gwelet tra evel ar peadra din-me.