Mibien ar mor

Poissy

Ile-de-France

Catégorie Excellence

 

 

Historique

Le groupe fut fondé en 1967. Mibien ar mor, dont la devise "Pasion an dañs" (la passion de la danse en français) est à la hauteur de ses prestations scéniques, s'inspire de danses des terroirs de la presqu'île de Rhuys et du golfe du Morbihan, il en tire d'ailleurs son nom (les fils de la mer). 

Costumes

Les costumes s'accordent avec les terroirs des danses interprètées et étaient portés dans la période 1930-1950.

Caractéristiques des costumes masculins

Une veste courte en drap noir avec revers et col haut de velours rigide. Sous la veste un gilet ouvert en pointe brodé ou non de motifs à fleurs. Pour compléter la tenue, un chapeau à guides de velours.

Caractéristiques des costumes féminins

Le costume de la Presqu’île de Rhuys et des îles du Golfe, est d’une élégance rare. Dans ce pays de paysans, de marins, de capitaines, d’armateurs et de navigateurs, la garde-robe d’autrefois révélaient certes le bon goût, mais aussi les possibilités financières de ces « Patriciennes de la mer » (velours, dentelles). Ainsi, les accessoires sont souvent des pièces luxueuses, qui pouvaient valoir, à leur époque le prix d’un cheval.

La coiffe est posée sur un bonnet décoré de motifs floraux ou géométriques, lui-même mis en valeur par un bourrelet de velours noir posé sur la chevelure. La coiffe est en gaze de coton presque transparente. La robe de drap et velours s’orne pour les grandes occasions, d’un châle court et d’un tablier à petite piécette de toute beauté.

Le costume de tous les jours porté dans le groupe par les jeunes filles est fait de matériaux plus ordinaires et se porte avec le bonnet sans la coiffe qui est remplacée par un foulard blanc qui protégeait à la fois du soleil et de la poussière. 

Spectacle de l'année 2014

Traoù mad !
- Oh ! Mais... Qu’est-ce que c’est ?
- Chut ! C’est la vieille usine ! Tu sais, l’usine dont nous a
parlé grand-père !
- Ah! Celle des biscuits... Il paraît qu’ils étaient délicieux...
Pa’z eus c’hwezh vat ez eus traoù mat !
Puisqu’il y a bonne odeur,
il y a bonnes choses (à manger) !

Points forts du groupe

Dynamique, jeune et très impliqué dans les manifestations bretonnes d’Ile-de-France, le groupe participe également chaque année aux festivals internationaux de folklore à l’étranger, moments forts dans la vie de l’ensemble. Ses chorégraphies, avec lesquelles le groupe a souvent accédé à la catégorie « Excellence » sont le fruit d’une longue réflexion, conduisant le groupe à s’adapter à des formes de mise en scène novatrices et saluées du public. 

Palmarès

En Bretagne
  • En 1976, à Guingamp premier prix de seconde catégorie
  • En 1978, à Guingamp le titre de Champion de Bretagne
  • En Août 2006 au festival de la Saint-Loup, septième à la finale du championnat de Bretagne.
  • Défilé de la « Breizh touch » à Paris Champs Elysées en septembre 2007, avec 3000 danseurs et musiciens faisant partie de groupes de première catégorie
  • Festival de Cornouaille, Dañs Excellañs, Quimper, en juin 2007
  • Festival de la Saint-Loup, Championnat national de danse bretonne en août 2008
  • Festival de la Saint-Loup, Championnat national de danse bretonne en août 2009
  • Festival de la Saint-Loup, Championnat national de danse bretonne en août 2010
  • Festival de Cornouaille, Dañs Excellañs, Quimper, en juin 2011
Festivals de l'étranger
  • En 1999, au Festival International de Llangollen au Pays de Galles le premier prix "Groupe de danses traditionnelles" devant 26 nations venues des cinq continents
  • En juillet 2006 au Festival International de Llangollen : premier prix "Groupe de danses traditionnelles, premier prix "Groupe traditionnel de Musique et de chant, deuxième prix "Ensemble Chorégraphique Celtique"
  • Finalistes en "Duo de Musique traditionnelle"
  • Mondial de Folklore, Palma de Majorque, Espagne en avril 2007
  • Festival International de Folklore de  Belgrad (Serbie) en juillet 2008
  • Festival International de Folklore de  Karlovac (Croatie) en juillet 2010