Kan Breizh

Rambouillet

Ille de france

2eme catégorie

 

 

Kan-Breizh-Bretagne-danse-spectacle

Historique

Le groupe dont le nom signifie le chant de la Bretagne fut créé en 1972. 

Costumes

Lors du spectacle de cette année, les danseurs portent des vêtements à la mode du début du XX siècle, terroir du Penthièvre.
 

Caractéristiques du costume masculin

Les hommes portent un pantalon en drap de laine noire à taille haute, avec bretelles à boutons et gilet. Des pantalons de toile plus fine peuvent également être portés. La chemise à plastron est parfois rehaussée d'un col cassé (glacé et boutons) et d'un noeud papillon ou d'une cravate. Une veste ou une jaquette en "grain de poudre" peut être mise de côté, pour ne conserver que le gilet. Le canotier pourrait prendre la place du chapeau classique.

Caractéristiques du costume féminin

Les citadines portent, quel que soit le choix de la coiffe (bonnet de Saint-Brieuc, ou capot d'Uzel) une jupe en ottoman de soie ou de coton agrémentée de deux jupons, tandis que le caraco de soie doublée est renforcé comme il se doit par neuf baleines. Les bijoux constituent la dernière touche d'élégance, tout particulièrement le sautoir au bout duquel peut s'attacher la montre (qui vient se fixer à la taille, seule ou sur sa châtelaine).

Les artisanes portant une jupe en drap de coton ou de laine couleur bleue avec un chemisier du même ton qui peut être uni ou a fleurettes; un tablier "coquet" en coton fin harmonisera l'ensemble. A l'occasion du spectacle de cette année, elles sont coiffées du capot. Leur seule "coquetterie" est un velours de cou.

Les "dames de la ville" en costume d'époque portent des caracos ou des chemisiers de mode plus contemporaine et de couleur plus claire pour aller au Bain de Mer. Elegance oblige, elles portant également un chapeau très voyant, pièce très importante.

Les pêcheuses revêtent une jupe en drap de laine plus épaisse, souvent à rayures, un caraco de coton qui peut être noir ou fleuri, et un tablier de gros drap de coton ou de laine, selon la saison. Un petit châle ou une pèlerine tricotée peuvent être portés ou non, selon le besoin. Au quotidien, elles portent le "mouchoir de tête", remplacé par la coiffe le dimanche et les jours de fête. 

Spectacle de l'année 2014

Aux grandes nouveautés
Qu’y a-t-il de si attrayant dans les vitrines des « Grandes Nouveautés »
pour que la foule des grands jours y soit massée ? Nous voilà plongés dans la folie des grands magasins…
L’attrait de ces bâtiments n’a d’égal que l’impatience de la découverte des derniers articles « à la mode » et bientôt
les premières frénésies d’achat. Ces lieux d’approvisionnement qui deviendront bientôt les sanctuaires de la consommation
ne tardent pas à devenir des endroits où il faut aller voir… et être vu ! Rentrons dans ce monde fait d’étages,
de méandres où s’entrecroisent vendeurs et clients partis àla recherche du dernier accessoire pouvant compléter leur
élégance. Rentrons « Aux Grandes Nouveautés » !
 

Points forts du groupe

Le Cercle Celtique KAN BREIZH  comprend un groupe de danseurs, un groupe de chanteurs, le Bagad « Kan Breizh » composé de sonneurs (cornemuses et  bombardes) et de percussions (caisse claire et grosse caisse), un ensemble musical avec accordéon diatonique, clarinette, flûte, violon, guitare, vielle. Ils  maîtrisent un répertoire varié, présenté sous forme de suites traditionnelles ou de suites chorégraphiées, issues des pays de Bretagne (suite Léon, suite de l’Aven, suite Montagne, suite Nantaise, dérobée de Guingamp...). 

Palmarès

Kan Breizh, souhaitant faire connaître ce patrimoine au plus grand nombre, se déplace en France et en Europe (Angleterre, Allemagne, Belgique, Italie, Pays de Galles). Dans un esprit d’ouverture et d’échanges culturels, il est jumelé avec le groupe Allemand « Trachtenverein » de la ville de Kirchheim / Teck. Lors du festival international de Llangollen (Pays de Galles) en 2004, il a reçu le 4ème prix, dans la catégorie «danse et musique traditionnelles».