Présentation du groupe 

Le cercle celtique d’Ahès fut fondé à Carhaix, capitale du Poher, en février 1947 par Jean Allix et Albert Trévidic, qui comptent parmi les instigateurs des festoù-noz en salle et les fervents défenseurs du patrimoine culturel local. Des chanteurs et sonneurs du groupe (tels que les soeurs Goadec ou encore Per Guillou) sont même devenus des figures de la culture bretonne et ont contribué à la popularité que connaît aujourd’hui la musique traditionnelle. D’autres ont connu une carrière plus locale, comme les chanteurs M. et Mme Kerharo.
Depuis 1947, le Cercle Celtique d’Ahès n’a pas connu d’interruption de ses activités. Il a su conserver son dynamisme et son allant en se produisant dans de nombreux festivals et manifestations. Les danseurs et danseuses du cercle portent le costume traditionnel du Poher de différentes époques, costume de la Feuillée de 1840, costume du début des années 1900 et le costume «dernière mode». Le cercle s’évertue  à partager la tradition sur scène en recherchant constamment des idées de spectacles originaux et innovants tout en permettant à tous les membres du groupe, jeunes et moins jeunes, de prendre du plaisir sur scène. Notre plus grande fierté, étant de voir que ce plaisir est partagé avec le public.
Le cercle celtique d’Ahès adhère à la Confédération Kendalc’h depuis la création de celle-ci en 1950.  . 

Cercle Celtique d'Ahès

Carhaix

Poher (22)

 

 

Ahès - Carhaix

Spectacle 2018

Carhaiment à l'Ouest

Il y a des jours où rien ne va comme nous le souhaitons. Même dans un groupe de danse, certains ont l’esprit ailleurs. Les Bretons sont travailleurs, festifs, accueillants mais ne sont-ils pas parfois : « Carhaiment à l’Ouest ». Le cercle celtique de Carhaix présente cette année un couple bien motivé par la danse et les spectacles mais complètement décalé. Que cela soit en danses ou en mode vestimentaire, rien de va plus aujourd’hui pour ce couple singulier !

 

2018 - Ahès - Carhaix

 

Costumes

Les danseurs et danseuses du cercle celtique d’Ahès portent le costume traditionnel de la région de Carhaix, à savoir le costume Poher.
époques :

  • Costume de La Feuillée de 1840 (reconstitution d’après des aquarelles de F-H Lalaisse)
  • Costume 1900
  • Costume 1930 (dernière mode)

Caractéristiques des costumes masculins des années 1930

L’homme porte un costume noir très sobre qui ne laisse aucune place à la fantaisie. Il a une veste à revers sans col. Le gilet a une échancrure en pointe, orné, comme la veste, d’un petit revers. Sous le gilet, on voit apparaître un plastron blanc surmonté d’un col bas sans cravate.
Le pantalon noir est de forme classique.
Le chapeau fabriqué en peau de taupe est plat, à bords étroits.

Caractéristiques des costumes féminins des années 1930

Comme pour l’homme, la base de costume reste très sobre : camisole et jupe de velours noir. Entre les années 1900 et 1930, le costume raccourcit et connait une certaine sophistication. Le velours est alors brodé (et/ou perlé) sur les manches et la jupe. Le tablier est de satin de couleur avec une bavette. Il est brodé (et/ou perlé) avec
les mêmes motifs que le reste du costume.
La collerette est richement brodée et les bouts de manches sont faits de dentelle fine.

Les femmes portent la petite coiffe ou penn-colvez qui est, elle aussi, richement brodée pour les jours de cérémonie.
Les jours de grande cérémonie, les jeunes filles portent la cornette, large pièce de dentelle à pans relevés et épinglés sur le fond de coiffe.

Les fillettes portent, elles, un bonnet blanc perlé.